De gauche à droite : Philippe Lisson, Jean=Pierre Wilmotte, Luc Demulder

Wall Street fait peau neuve

 

Les mauvais moments sont maintenant derrière nous et Wall Street s'est remis au travail.

Wall Street est aujourd'hui un trio : accordéon ou cornemuse, guitare et contrebasse.

Nous n'avons qu'une envie : animer un immense bal avec plein de danseurs et ainsi reprendre ce qui nous tient le plus à coeur.

 

 

Si vous le souhaitez, envoyez nous un email :

wallstreefolk@gmail.com

  

Poqwè Wall Street? Pasqui no’stans fîr d’iesse Wallons!*

Quelle est l’originalité de Wall Street ?

La majeure partie des musiques jouées sont des compositions de Jean-­Pierre dans l’esprit de la musique de danse traditionnelle de Wallonie, de Bretagne, Centre France, Irlande et Grande­Bretagne.

  • La guitare de Luc ajoute une harmonisation particulière et une rythmique variée aux accents manouche et jazzy.

  • La contrebasse de Philippe ajoute à l'ensemble une basse profonde avec, elle ausi, des touches jazzy.

 * Wall Street se référait, à l’origine, aux Wallons qui avaient investi le site de Manhattan et qui aidèrent, plus tard, les nouveaux arrivants hollandais et anglais à s’y installer. Pierre Minuit, originaire du Hainaut ou du Brabant wallon, selon les sources, acheta aux indiens manhattes leur île pour 60 florins ou 25 $. En fait, il leur offrit, en échange, des perles et des babioles estimées à cette somme, l’argent n’ayant aucune signification à leurs yeux. Donc Wall Street signifierait rue des wallons ! (voir article du Vif/L'Express dans "Dossiers").